La solitude c’est mieux à plusieurs (suite)
16 août, 2013 @ 9:03 Non classé

Il y avait un tas de filles là-dessus ! Jim s’est pris rapidement au jeu à ne plus savoir où donner de la tête. La quarantaine, encore beau garçon, nombreuses étaient les intéressées. Le choix était difficile. Néanmoins il a pris la peine de répondre à trois quatre avances qui lui avait été faites. Il les invita toutes dans le même bar, pas très loin de chez lui, juste comme ça, pour parler. Au début il était grippé, puis au fil des rencontres il a pris le coup de main. Il savait ce qu’il fallait dire au bon moment, quand il valait mieux laisser des blancs, quand il fallait écouter la fille ou quand il fallait parler de soi. C’était devenu presque un jeu dont le but était de plaire et de s’arrêter juste avant de passer à l’acte prétextant un empêchement. Malgré l’amusement que Jim y trouvait dans les premiers temps, il a finis par se lasser. Il a alors repris le train-train quotidien, laissant de côté les passions. Il continuait néanmoins de voir ses potes, il s’en faisait d’autres à son boulot, on lui présentait des filles, mais rien de bien sérieux. Quand il se sentait vraiment mal les soirs, en sortant du travail, il enfourchait sa moto et partait en trombe dans une direction inconnue. Lorsque saoulé du bruit du vent qui s’engouffrait dans son casque, engourdi par la froid et la vitesse, il sentait ses yeux le piquer, ses membres relâchaient leurs tensions, il s’arrêtait sur le bas côté de la route, contemplait un moment les alentours puis faisait demi-tour. C’est après ces moments de prises de vitesse qu’il passait ses meilleures nuits.

Un soir d’été, alors qu’il partait se détendre en moto il a pris un peu trop de vitesse. Ses freins ne marchaient plus très bien, ses yeux et sa tête non plus. L’alcool lui tapait dans le crâne, le vent lui brûlait les yeux à l’en faire pleurer. Les lampadaires éclairaient mal la rue. Il a pris un tournant un peu trop serré peut-être. Une silhouette est soudainement apparue sur la route, blanche. Tout s’est mélangé. Jim a d’abord cru que le flash d’un radar avait pu l’éblouir. Il a cligné des yeux, la lueur était toujours là. Il a pilé, sa roue arrière a chassé, la moto s’est couchée, Jim a été projeté sur le côté, il a roulé sur quelques mètres avant de s’arrêter contre un lampadaire. Il a senti tout son corps devenir douloureux. Par chance cette fois-ci il n’avait pas enlevé son gros blouson en cuire. Il s’est tourné péniblement sur le dos et a tenté d’ouvrir les yeux. Ils ont été soudainement brûlés par une lumière vive derrière laquelle se dessinait une silhouette noire. Une femme. Jim a refermé les yeux. Sa tête tournait. Trou noir.

Lorsqu’il a repris connaissance la silhouette était toujours là devant lui. La lueur du jour essayait de percer pour faire concurrence aux lumières de la ville. Il devait être dans les quatre ou cinq heures du matin. Combien de temps était-il resté là, affalé sur l’asphalte ? Il a tenté péniblement de se lever, mais à peine debout il a perdu l’équilibre. La silhouette l’a rattrapé d’un geste vif de la main et l’a aidé à se tenir droit. La moto avait été rangée sur le côté, comme si rien ne s’était passé. L’inconnue a aidé Jim à se remettre en scelle. C’est à ce moment qu’il a posé ses yeux sur elle. Elle était loin de correspondre aux canons de beauté. Un visage décousu, un œil plus haut de l’autre, des sourcils énormes et très noirs. Seul le corps selon lui semblait être justement proportionné. Elle lui a sourit. Elle portait une robe noire cintrée à la taille, une lampe torche à la main. « C’est pour éclairer un peu mieux les rues » a-t-elle précisé. Sa voix était douce. « Merde Jim, trouve quelque chose à dire ! ». Mais rien. Lui, l’homme aux mille astuces quand il s’agissait d’aborder une fille sur le net, quand il fallait trouver des sujets de discussions bidons pour combler les blancs, ne trouvait rien à dire. Il restait là, pantois, désarçonné. Il se contentait de la contempler, avant de faire demi-tour et de rentrer chez lui.

-temoignagedunevieillejeune
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Naoned1 |
Adaoha |
Alexscarrowfrance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Guerre des Clans
| Onehrforloans
| 900cashloanpaydayy